Petite balade dans les vignes #3

ParDomaine Frédéric Mochel

Petite balade dans les vignes #3

La vigne continue de pousser à une vitesse folle. Nous n’avons pas le temps de terminer une tâche qu’il faut recommencer ! En effet, le rythme au printemps est soutenu. Nous ne comptons plus les heures passées dans nos vignes.

Après l’épamprage et l’ébourgeonnage, nous avons débuté la semaine dernière le palissage. Le palissage consiste à positionner les rameaux vers le haut, en les maintenant entre deux paires de fil. Il permet d’éviter que les feuilles ne soient tassées les unes sur les autres, de capter un maximum de soleil et de bénéficier d’une bonne aération, leur évitant la pourriture.

Et voici une fleur de vigne ! En effet le mois de juin marque le début de la floraison de la vigne. Cette étape est cruciale car elle conditionne la qualité de la future grappe. Si la météo est mauvaise (froid, vent, pluie), les fleurs ne parviennent pas à se débarrasser de leur capuchon floral. Non fécondées, elles se dessèchent et tombent, sans donner de graines. Un certain nombre d’ovaires fécondés ou de jeunes baies peuvent également tomber. C’est ce qu’on appelle la « coulure ».

Sur cette photo, vous distinguez des petites tâches vertes au sol. Ce sont les capuchons floraux qui sont tombés. L’ovaire au centre de la fleur (pistil) reste nu, tandis que les organes mâles (étamines) se disposent en rayon autour de lui. La fécondation peut débuter ! Pour rappel, la vigne est hermaphrodite 😉

 

 

 

Coucher de soleil sur l’Altenberg de Bergbieten

Pour terminer notre balade, un magnifique coucher de soleil sur l’Altenberg de Bergbieten. Un bonheur pour les yeux !

À propos de l’auteur

Domaine Frédéric Mochel editor

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.