Traenheim

Le terroir de Traenheim (en bleu) et l'Altenberg de Bergbieten (en jaune)

Le terroir de Traenheim (en bleu) et l’Altenberg de Bergbieten (en jaune)

Traenheim, terre viticole ancestrale
Traenheim a eu de tout temps une vocation viticole. Dès le Moyen-Age (1050), nous trouvons la première mention de « DREHEIM » dans les archives du Pape Leon IX. D’origine alsacienne, le Pape, de passage dans son pays natal, confirme au Couvent de Hesse en Lorraine, « un revenu annuel de 6 foudres de vin de DREHEIM, ainsi que 10 shillings en argent ». En 1177, d’après l’historien Grandidier, le Pape Alexandre III confirme à l’Abbaye de Neubourg une propriété à Traenheim, dont les terres étaient essentiellement plantées de vignes. Enfin en 1513, le chanoine St Barth rapporte qu’un foudre de vin de Traenheim est descendu en bateau par le Rhin avec d’autres vins de la région.

Un terroir où les Pinots sont rois
Ce sont essentiellement des Pinots et des Gewurztraminer qui sont plantés sur le ban de Traenheim. Les Pinots, et particulièrement l’Auxerrois, réussissent très bien dans ces sols lourds et marneux. L’exposition du vignoble, nord-ouest, permet de préserver les acidités des raisins. Ils possèdent une richesse en sucres élevée avec cependant une belle acidité tartrique. Les vins y sont toujours puissants, fins et digestes.

Traenheim

Le projet d’appellation communale 

Initié en 2011 par les quatre vignerons indépendants du village, ce projet est bâti sur un cahier des charges strict. Les vins produits dans le cadre de la future appellation communale TRAENHEIM sont des vins blancs secs tranquilles (la limite en sucres résiduels est fixée à 4 g/l). Leur originalité est d’être un vin blanc d’assemblage. Seuls les cépages de la famille des Pinots sont retenus. La palette aromatique des vins de « Traenheim » peut présenter des notes fruitées (agrumes et fruits secs), des notes florales rappelant les fleurs blanches, des notes variétales et de la minéralité. Ces vins expriment de la complexité, de la finesse, de la générosité et de la fraîcheur.

Carte d’identité du terroir de Traenheim
Géographie : exposition nord-ouest – culture en terrasse pour le coteau
Altitude : entre 210 et 265 mètres (le Steinacker est le point culminant)
Géologie : sols marneux
Surface : 80 hectares dont 44 hectares retenus pour le projet d’appellation communale
Encépagement : Gewurztraminer (25%), Auxerrois (24%), Pinot Gris (21%), Pinot Noir (14%), Riesling (6%), Sylvaner (6%) et Muscat (4%)
Notre Domaine : 5 ha dont 1.20 ha dans le projet d’appellation communale